P7146591

En voilà un beau run

Le Run des cols Suisse a eu lieu le 14 juillet sous un beau soleil , départ à 6h58 , retour 18h30. 6 motos, des virages à gogo de la neige et des paysages à couper le souffle.

On peut dire que le Haut-Rhin-Chapter a pris de la hauteur en passant par des sommets titrant plus de 2600 mètres .. et l'usure de nos pneus est maintenant uniforme après plus de 600 km ...

Merci à tous les participants et au Road Capitain du jour pour cette belle virée .

PHOTOS ICI

RUN DES LADIES 

20 mai 2018

Tout est prévu

Quand Marc dit « Je m'occupe d'organiser un run pour les ladies », tu peux être certain qu'aucun détail n'est laissé au hasard. Marc il est comme ça. Il veut tellement que les bikers et bikeuses du club aient la banane qu'il élimine un par un tous les problèmes qui pourraient venir nous faire grimacer.

Et quand on dit tous les problèmes, c'est vraiment tous les problèmes.

D'abord Marc reconnaît le parcours. Pas une fois. Pas deux fois, Pas trois fois, mais au moins cinq à six fois. Il note tous les nids de poule, repère chaque plaque de gravillons, mesure chaque gendarme couché et débusque les gendarmes debout avec leurs radars. Il note avec la précision d'une montre suisse, chaque endroit où la meute pourra soulager sa vessie et remplir ses réservoirs (Quand tu emmènes les filles, t'es jamais trop prudent côté vessie). Et puis il y a le fin du fin. Le paradis de la reconnaissance. Le nirvana de la prévision. Le restaurant.

Et là on touche au magnifique. Marc a emmené sa douce épouse Martine déjeuner trois fois dans le restaurant retenu pour le run. Ils ont testé tous les plats, ingurgité toutes les entrées et mastiqué les desserts un par un. Ils ont même essayé un menu 100% végétarien. Si ça, c'est pas de la conscience professionnelle.

Au demeurant ils ont sacrément bien fait. A peine avions nous garé nos imposantes machines, que les patrons sortaient avec leurs appareils photos pour nous mitrailler comme si nous montions les marches du Festival de Cannes. Quel accueil mes amis ! Là franchement, tu te dis que tu vas forcément passer un bon moment, que tu vas pas te faire assassiner au moment de la douloureuse et surtout que tu vas te régaler...Bref, le déjeuner a été à l'image de tout le run....Parfait.

On a digéré tranquillement sur nos bécanes, entre Haute-Saône et Territoire de Belfort avant de rejoindre l'Alsace par des routes oubliées, même des cartes d'état- major. Cool attitude. Normal. Tout était prévu. Enfin presque. Marc n'avait pas prévu un truc...Il n'avait pas pensé qu'il nous ferait autant plaisir !!!!!

PS : Le restaurant dont il est question plus haut est aménagé dans l'ancienne gare de Giromagny dans le nord du Territoire de Belfort. Vous pouvez y aller de notre part.

Jean Francois SORBE

Assemblée Générale 2018 01

Avec le Tinamisu....

Pour une année qui commence bien...c'est une année qui commence bien. Premier rendez-vous des chaptériens pour l'assemblée générale 2018, avec une affluence record de 104 bikers à table. Ça tombe bien car dans son discours d'introduction Steve, le taulier de la concession a mis l'accent sur l'esprit d'équipe qu'il souhaite se voir encore développer entre la concession et le club.

Il faut dire qu'il a annoncé également que Harley Davidson allait mettre les bouchées doubles d'ici 2020. 50 nouvelles machines vont débarquer. Cela signifie de nouveaux clients qui ne connaissent pas forcément l'histoire de la marque, les clubs et leur utilité. Des outils vont être développés tout au long de cette année pour donner la main à ces nouveaux venus. Au programme, des formations pour la sécurité en convoi et la formation aussi de nouveaux Safetys et Road Captains.

Maurice a pris la suite des opérations pour évoquer (avec notre comptable) la partie gros sous. C'est simple ; sans être pêté de tunes notre club va bien côté porte-monnaie. De quoi aborder cette année avec sérénité. De quoi faire se faire plaisir en 2018, année du vingtième anniversaire de notre club. Et encore merci à tous ceux et celles qui au bar, assurent notre bonne santé financière !

Même sérénité chez Hubert, le directeur du Haut-Rhin Chapter. Les effectifs sont bons (118 membres en 2017) et avec une moyenne d'âge de 51 ans, nous avons tous une pêche du tonnerre. Il en faudra d'ailleurs pour participer aux événements concoctés au fil des mois. Avec surtout mi- septembre les 20 bougies du club et une soirée anniversaire, qui fera référence dans le Grand Est.
Le site internet a retrouvé des couleurs et une fréquentation qui fait bientôt de l'ombre à Google. Ils sont des centaines de milliers, cliquant de toute la planète pour nous voir sourire sur nos bécanes ou déconner dans nos soirées. Tant mieux ! Tout au long de cette année il faudra surfer et pas qu'un peu car les infos vont se bousculer sur le site.

Et comme l'ambiance était au beau fixe. Au jeu des questions réponses on a eu droit à une question (que j'ai oubliée) et une réponse (forcément pertinente). Il faut dire que les discussions se sont poursuivies autour des tables notamment entre les nouveaux et les anciens. L'esprit d'équipe se met déjà en place.

Il était temps de passer aux choses sérieuses. Depuis plus de deux heures, Tina, François, Maurice et Fred touillaient dans l'atelier, avec l'application d'un druide spécialiste de la potion magique, une sauce bolognaise « comme là-bas ». L'Italie était l'invité d'honneur de cette soirée. Après l'apéro offert par le club, les spaghettis baignés de sauce et de fromage étaient servis plus que généreusement par une équipe de spécialistes.
C'est marrant. Personne n'a demandé de rabe. Faut dire que les assiettes (même les deux végétariennes) débordaient. Et puis la quantité oui, mais surtout la qualité. Bref, un super repas que personne ne souhaitait (ne pouvait ?) quitter.

Mais vous prendrez bien un petit dessert ? Et comment dire non au tiramisu de Tina (aidée par sa garde rapprochée) ? Tellement délicieux qu'il sera bientôt inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco sous le nom de « Tinamisu ». Bravo encore à toute l'équipe. Grâce à vous, nous nous sommes quittés vers 2 h du mat. C'est le premier record de l'année.

Il y en aura d'autres.

Jean Francois SORBE

PHOTOS ICI

Manalas

En décembre c'est MANALAS à la concession 

PHOTOS ICI

Fourberies et brédalas 

Décembre 2017

et vin chaud ( avec modération )

 

Depuis une paire d'années maintenant, le Haut-Rhin chapter et la concession HD, proposent vin chaud, chocolat, coup d'œil sur les nouveautés de chez Harley et surtout des brédalas. Ces petits gâteaux sont même l'objet d'un concours amical.

Mais bon, quand on mélange les traditions culinaires et la perspective d'un podium, tu peux être certain (surtout en Alsace) que ça va faire des étincelles. Et bien, ça n'a pas loupé.

Pour tenter de réaliser les meilleurs brédalas et aussi pour s'attirer les faveurs d'un jury imbibé de vin chaud, certains et certaines ont utilisé toutes les fourberies.

Ainsi un couple roulant en touring, mais dont on taira le nom, a menacé la tante Huguette de Saint Locdu le Vieux (trouduckirch en alsacien) pour lui soutirer son livre de recettes entièrement dédiées aux brédalas. Pour ce faire, les ignobles bikers ont forcé la vielle dame à regarder en boucle, un reportage sur la bike week de Daytona avec le son à fond. Tata Huguette a jeté l'éponge et donné tous ses secrets culinaires au bout de douze heures, et après que ses tortionnaires aient changé dix fois les piles de son sonotone.

Un autre couple n'a pas hésité à passer quelques semaines à Cuba dans l'espoir de rapporter des herbes qui font rigoler la tête, à mélanger aux petits gâteaux de Noël. A l'évidence ils ont trouvé de la bonne, puisque quelques dégustateurs affichaient dimanche après-midi le sourire un peu niais d'un biker qui vient de faire l'intérieur à une japonaise dans la montée du Markstein.

On murmure aussi que pour cuisiner plus longtemps, d'autre ont eu recours aux cocktails qu'utilisent les athlètes russes. Dopés jusqu'aux yeux, ces cuisiniers ont réalisé une demi tonne de gâteaux. Le problème est que la vodka pour faire flamber les brédalas, c'est pas conseillé. On déplore trois calvities précoces. Et une jolie blonde des Ladies, s'exprime maintenant comme Choubaka, dans Stars War.

  

Bref, le jury, mis au courant de tous ces agissements a préféré se contenter d'une dégustation sans vote. Sage décision qui a permis à ces sages de passer un après-midi , sans avoir une arme enfoncée dans le bas de la colonne vertébrale.

Il reste que tous ces brédalas étaient encore plus délicieux que l'an dernier. Que la concession était noire de monde et que l'on a déjà évoqué les prochains runs.

Vivement les crêpes !

 Jean Francois SORBE

PHOTOS ICI

La Soirée d'Octobre

IMG 6293

Prêts pour 2018 !


Pas facile de rester concentrés quand les chouettes odeurs de la paella de Fred passent sous la porte de l'atelier pour se balader entre les tables de la soirée du chapter. Fred a fait fort, encore plus fort. Si il continue il va finir au Michelin de la paella.
Mais les estomacs ont tenu le coup une bonne heure. Une heure pour revenir sur le plantage et surtout le sauvetage du site internet du Club.
Guy a sué sang et eau (avec l'appui d'un ancien du club). Il a écrasé 18 souris sur le mur en face de son bureau. Il a descendu 35,5 litres de café. Il a hurlé « Putain de bordel de merde » 965 fois. Il s'est taché (son jean préféré), il a rongé des stylos, il a commandé le bouquin « Comment réparer un site pour les nuls » (Il ne l'a jamais reçu). Ça fait deux mois qu'il n'a pas eu le temps de laver sa moto, de tondre sa pelouse... Bref, samedi soir, la sueur perlait encore au front de notre web master lorsqu'il a présenté le nouveau bébé numérique. Un beau bébé (le site pas Guy) avec quelques nouveautés, mais aussi des impératifs notamment pour les inscriptions au chapter.


Il est clair que le site internet est un lien fort entre nous. Grâce au travail de Guy, il le sera encore davantage, avec des liens dans tous les sens, la possibilité à terme de discuter en direct...On peut affirmer haut et fort, avec le regard fixé sur la ligne bleue des Vosges, que nous avons là le plus chouette site chaptérien de France et de la proche banlieue.
Ça tombe bien car, dès cette fin d'année et l'année prochaine, le site va chauffer plus surement qu'un twin dans les bouchons de Port Grimaud. Anniversaire de la marque oblige, les rendez-vous vont se multiplier, d'autant que notre club aura aussi 20 ans en 2018. Donc faut rester à l'écoute pour ne rien manquer. C'est le message que le boss Hubert a fait passer aux chaptériens de plus en plus affamés.


Mais ils ont fait taire les gargouillis d'impatience, pour écouter encore Steve, le patron de la concession, revenir sur les événements douloureux qui ont secoué l'équipe et tous les amis de HD Sausheim et du club cet été. Séquence émotion donc, quand il a été question de la disparition de Nadine emportée par la maladie.
Emotion, retenue, souvenirs. Les cœurs étaient lourds évidemment à ce moment-là. On a tous revu Nadine déguisée en grand-mère. On l'a revue avec sa grande écharpe blanche flottant derrière son casque.


Et puis on a découvert Emilie. Une jeune femme virevoltante. Emilie qui dresse les tables, Emilie qui vient dire un mot gentil au bar, Emilie qui passe vite voir ses gamins engagés dans d'immenses coloriages, Emilie dans la boutique, Emilie enfin, accueillie en amie.


Pour prendre une image que tous les chaptériens connaissent, Emilie arrive vers nous (elle vient d'avoir son permis) comme si elle participait à un de nos runs. Il n'est pas question qu'Emilie soit devant le souvenir de Nadine. Ni encore moins qu'elle soit derrière. Emilie est tout simplement... avec. Elle est avec nous, aux côtés d'une belle écharpe blanche, comme elle roulera bientôt à côté de nous en balade. C'est ce qu'aurait voulu Nadine et c'est ce que nous souhaitons également.
Bienvenue Emilie.

PHOTOS ICI